La e-autonomie

Avec e-Apy, c’est tout un territoire qui soutient la silver économie !

e-autonomieLa Solidarité et la Dépendance, 1ères compétences du Conseil général de l’Ariège, représentent plus de 60 % de ses dépenses de gestion.

Pour une meilleure utilisation des fonds publics dans la réponse du territoire au besoin de soins et de prise en charge de la dépendance, pour satisfaire les professionnels du secteur sanitaire ou médico-social dans leurs activités, ou encore pour répondre aux souhaits des personnes en situation de dépendance ou de handicap en matière de maintien à domicile et d’autonomie, le Conseil général de l’Ariège a confié à Ariège Expansion – l’agence départementale de développement économique – une mission d’animation de la filière des technologies ou services nouveaux pour le maintien à domicile et l’autonomie des personnes : le programme e-apy (e-autonomie en Ariège Pyrénées)

 

S’appuyant sur un contexte favorable pour le développement d’une telle filière, le programme e-Apy et l’Ariège bénéficient :

  • D’un territoire d’observation sur le plan régional dans le domaine de la gériatrie pour le Gérontopôle de Toulouse, via les équipes du Centre Hospitalier du Val d’Ariège (CHIVA)
  • D’un territoire d’expérimentation depuis 2006 au travers du projet RESATER pour Réseau de Santé et Télémédecine en Zones Rurales impliquant, entre autres, le réseau Echosanté, le Centre Hospitalier Ariège Couserans (CHAC)
  • D’une infrastructure départementale à haut débit Internet source de développement de nombreux programmes : e-éducation, e-commerce, télétravail, etc.

Ces atouts font de l’Ariège un « territoire d’expérimentation » favorisant la diffusion de vos produits et solutions tant sur le plan régional que national.

ZOOM SUR LA SILVER ÉCONOMIE

La Silver économie est l’économie au service des âgés. L’enjeu est crucial, il s’agit de permettre et d’encourager les innovations qui vont nous accompagner dans notre avancée en âge et faire reculer la perte d’autonomie. Tous les secteurs d’activité sont concernés : le loisir, le transport, l’alimentation, la sécurité, la santé, le domicile, l’habitat collectif, l’assurance, etc. Tous ces marchés sont déjà en train de s’adapter pour répondre aux besoins liés au vieillissement de la population et à la nécessité du bien-vieillir.

 

 

 

Comments are closed.